juillet_2010_574 juillet_2010_582Il faut arriver de Munich par la B17 pour profiter au mieux de l'arrivée sur le Neuschwanstein. D'abord parce que la région est sublime, bien entretenue et sans construction nouvelle. Ensuite parce qu'on y croise de belles chapelles à bulbes et d'immenses chalets avec des fresques sur les façades...

juillet_2010_616...Enfin parce qu'on y aperçoit les montagnes au loin puis soudain un petit chateau perché sur une colline. On se demande alors si c'est lui le fameux château de Bavière, si petit, si perdu au milieu des pins...

juillet_2010_630 On se retrouve ensuite rapidement aiguillé parmi les sapins vers un parking énorme genre 3€ la demi-journée. Ne cherchez pas, y'a pas d'autres choix! Là, se cotoient tous les nationalités de véhicules. Une vraie musée de la plaque d'immatriculation. Le G20 du parc automobile!  A croire que l'Europe se concrétise et se construit sur les parking! Le flot de touristes se dirige alors vers une ruelle en pente qui débouche sur un tas de magasins de souvenirs et sur le batîment qui délivre le sésame permettant de visiter l'intérieur du château:

chwanticket Un serpentin, des panneaux indicateurs de temps d'attente, un queue digne et dingue de Disneyland sont là pour nous dire qu'on doit être sur la bonne route. En arrivant vers 11h00, on a dû attendre une bonne heure pour avoir un ticket à 9€ par adulte nous permettant de passer à 14h50 précise les grilles du château ! Soit en tout 4 heures d'attente!! Bon, en même temps, c'est un peu le monument le plus visité d'Allemagne donc il faut s'y attendre.

1er Conseil avisé: prendre les sandwichs et la boisson si vous voulez éviter le racket des vendeurs ambulants et ne soyez pas en retard au dit rendez-vous car ici, la rigueur et la précision allemande, c'est pas que dans les histoires.

juillet_2010_618Explication: dans la basse-cour du château, il y a 4 portillons surmontés d'afficheurs et toutes les 5 minutes, un numéro s'affiche pour appeler les touristes munis de billet estampillé du même numéro. Vous avez donc 5 min et pas une de plus pour entrer avec 30 autres touristes de toutes nationalités.
A l'intérieur, chacun d'entre-nous reçoit un écouteur relatif à notre langue pour entendre les commentaires pré-enregistrés. Un guide nous pousse alors à le suivre et quand on entre dans un pièce le commentaire se met en marche automatiquement en fonction de votre placement dans la pièce.  Et si ça déconne? Le guide est là pour remettre tout ça en marche avant de faire passer tout ce joli monde dans une autre pièce car derrière, on aperçoit l'autre groupe du portillon d'à côté nous ratrapper. On est donc poussé ainsi jusque la sortie sans pouvoir vraiment prendre son temps pour apprécier les lieux. En 30 minutes, l'affaire est faite et le dernier tunnel-couloir nous recrache sans maniement à l'arrière du château. J'ai trouvé ça très frustrant et je n'étais pas le seul!  Néammoins, rien que pour le jardin d'hiver et les frasques de la vie de Louis II, c'est tout de même intéressant. Mais cela justifie t-il 4 heures d'attente?

2ème Conseil avisé: Si vous ne voulez pas attendre ou être considéré comme un €uro-touriste, il est possible d'approcher le château et de faire toutes les magnifiques ballades autour du site car le ticket concerne seulement la visite des appartements.

3ème Conseil avisé: Si vous vous sentez fatigué par le poids de vos poches remplies d'€uro, vous pouvez vous dispensez de la montée au chateau d'une 1/2 heure à pied en prenant une calèche attelée. Il vous faudra encore aussi faire la queue et payer en concéquence mais à visite royal, déplacement royal...

juillet_2010_6134ème Conseil avisé: Profitez des heures d'attentes pour faire le tour du lac Alpsee situé au bout de la rue des échoppes. Admirez au passage les vues sur le Neuschwanstein derrière l'arbre de mai sur les hauteurs. En haut de la rue, vous tomberez sur quelques cygnes pour vous rappelez à l'histoire du château.(cygnes=schwan) En effet, le premier château d'Hohenschwangau porte un cygne sur le toit pour emblème.  Le roi de Bavière Maximilien II fit restaurer la demeure royal vers 1830. Son fils (le fameux Louis II ou ludwig II ) voulant faire mieux que son père  fit construire un nouveau château en 1870 de style néo-roman sur la base de deux anciens et le baptisa Neuschwanstein (étymologiquement neu=nouveau schwan=cygne stein=rocher). Le chateau du père de Louis II se visite aussi, il surplombe le superbe lac Alpsee où se promenait la famille royal. Vous découvrirez ainsi la transparence de son eau au point de croire qu'il  n'y a pas d'eau à certain endroit!! incroyable!!! Prévoyez 2 heures pour faire cette belle ballade et admirez les vues sur le romantique chateau d'Hohenschwangau.

juillet_2010_614Sur le toit du château d'Hohenschwangau: le schwan (cygne) regarde le lac Alpsee.

juillet_2010_610 juillet_2010_612

Remontez ensuite vers le château et entamez la marche de 30 minutes qui vous dirigera vers la plus belle vue du château. Suivez l'indication MarienBrucke (le pont de Marie; nom de la moman de LouisII ) pour découvrir un apic de 90 mètres. Ici, le pont de fer au maigre planche de bois enjambe une impressionnante gorge. Beaucoup de personnes sujettes au vertige ne s'y risque d'ailleurs pas . Il vous faudra pourtant passer ce pont et escalader un peu la montagne pour voir le château de dessus avec au loin le grand lac de Forggensee. Belle ballade mais un peu dangereuse et déconseillée avec des enfants...

juillet_2010_623

juillet_2010_622 juillet_2010_617

Redescendez ensuite vers l'entrée du château pour découvrir les differentes point de vue sur le Neuschwanstein.

A l'intérieur, beaucoup de salles fastueuses avec beaucoup de délires architecturaux pour l'époque (1ère baies vitrées coulissantes du monde, grottes de rocailles, jardins d'hiver, trompe l'oeil, coffres, fauteuils hors normes, j'en passe et des meilleurs...) Cela m'a beaucoup fait pensé au château de Sintra au Portugal ou encore à la maison de Pierre Loti à Rochefort.  Le délire est sensiblement le même: je me fait un gros plaisir mégalomaniaque sur le dos des impôts. (sauf pour Pierre Loti)

chwan_inside_Ici, la salle des chanteurs où est décrit sur les fresques la légende de Parsifal. Tout le château ou presque est dédié à la quête du Graal et à ce personnage que l'on connait mieux sous le nom de Perceval. Inventé par Chrétien de Troyes au 10ème, ce conte des chevaliers de la table ronde inspira aussi Wagner dont Louis II était le mécène. Plus on avance dans la visite, plus on s'aperçoit que Louis II se sentait incarné par ce personnage. Il devait être un peu mythomane au point d'y faire construire un château se voulant être le château du Graal. Ce Michael Jackson du 19ème siècle vivait ses rêves les plus fous malheureusement sur les deniers publics. Il fut arrêté pour aliènation mentale avant que l'on ne le retrouve noyé avec son medecin à l'issue d'une probable bagarre...Reste un superbe château que seul un être illuminé par le romantisme allemand pouvait se faire construire. Encore une fois, on a tous à y gagner à devenir fous!!

chwan_louis2

juillet_2010_628 juillet_2010_627

En repartant vers Munich, Faîtes un arrêt à l'église de Wies. Cet édifice perdu en pleine campagne au cul des vaches est un best-of du baroque Rococo. A voir absolument...