juillet_2010_413Au nord de Budapest existe un village représentatif de la Hongrie. Situé sur le Danube, Szentendre que l'on prononce Saint André comme en Français est un condensé touristique et obligé du Pays Magyar. Le Honfleur du coin apporte les mêmes attraits et les mêmes défauts que son original français:  un beau village authentique et beaucoup trop de touristes. Sa promenade sur les bords du Danube est envahie de monde qui fait la queue pour une glace ou un pot en terrasse. Les riches hongrois y exibent leur Traban customisée ou leur moto américaine à grosse cylindrée et la place Fö ter ressemble plus à Boyard-ville en Oléron au mois d'août qu'à un village typique d'Europe centrale.

juillet_2010_416

juillet_2010_420c'est joli, c'est sympa, en plus de ça, il n' y a pas moins de 7 églises aux diverses confessions dans le village mais on a tracé notre route assez rapidement devant tant de monde.

juillet_2010_418

Poussé par le courant, on a continué à remonter le Danube vers la Slovaquie. Direction Visegrad et les premiers monts des Tatras qui expliquent le changement de direction du Danube. Navigant vers l'Est depuis sa source, le fleuve file vers le Sud jusqu'en Croatie à cet endroit appelé DunaKanyar (la courbe du Danube).

juillet_2010_422A visegrad, subsiste un château médiéval qui surplombe le Danube. Construit à l'endroit du camp romain délimitant la frontière de l'empire, il fut détruit jusqu'au point d'être quasiment enfoui dans la forêt. Restauré au 18ème c'est de cet endroit que l'on peut apercevoir la courbe du Danube. On y accède par une route de montagne sinueuse à travers une forêt dense. Arrivé en haut: soit vous redescendez, soit vous tentez de vous arrêter le long de la route pour chercher un point de vue. Si vous choisissez cette option, un cerbère hongrois vous attend pour vous facturer un droit de parking de 300 forint l'heure (1€50). Une fois garé, on s'aperçoit vite que le seul point de vue sur les montagnes et le fleuve est dans l'enceinte du château qui; lui aussi, est payant !!! 1100 forint par personne (5€50) Gasp!! Ca énerve un peu mais on se dit que ça fait aussi partie des vacances ce genre de plan ...

juillet_2010_428 juillet_2010___425

D'en haut, la vue est de toute beauté. L'octroi pour y accéder chatouille toujours un peu les amygdales mais une fois oubliée cette rancoeur tenace qui vous gâche la demi heure de visite du château, on est content d'embrasser le paysage montagnard du Nord de la Hongrie. En continuant encore un peu, on arrive à Esztergom. Cette ville frontière avec la Slovaquie a pour seul intérêt d'avoir sur sa colline une énorme basilique mastoque qui témoigne du couronnement des anciens rois de Hongrie. Cette région du pays manifeste le faste de son passé par ces vestiges importants mais hélas, ses villes et ses villages ne sont pas très attachants. Une campagne commune à la notre, des maisons comme on en trouve à Fleury sur andelle dans l'Eure, on a rapidement bifurqué vers la capitale avec une moue dubitative.